Matière de paysage – 2ème Prix PFE du master Architecture et Milieux

PROGRAMME : CENTRE OENOTOURISTIQUE ET LIEU DE PRODUCTION VITICOLE

LOCALITÉ : OCTON (FRANCE, 34)

ANNÉE : 2016

 

Ce projet de centre oenotouristique sur un lieu de production propose de redynamiser l’activité touristique autour du lac du Salagou à travers la principale expression de ce terroir: la viticulture. Situé sur les berges du Lac du Salagou, le puech de l’Ieuzède se situe entre Octon et Celles. C’est un terrain boisé à la terre rouge typique de la région qui donne son goût si particulier au vin produit sur place.

Le puech de l’Ieuzède est un lieu qui a été cultivé pendant de nombreuses années. Aujourd’hui, les vestiges de ce passé sont encore présents sur le site, on retrouve de nombreux murs de restanques qui en témoignent. L’objectif de ce projet paysager est de réactiver ce patrimoine par la réhabilitation des restes des murs existants, tout en l’élargissant à l’échelle du site afin d’y réinstaller une activité viticole. Le travail réalisé à travers ce projet a été de construire un paysage à travers sa pratique, permettant à la fois d’accueillir une activité de production tout en mettant en place une randonnée pédagogique à travers les vignes.

 

moaarchitecture_matiere-de-paysage_schema-paysage

 

Cette balade ludique a pour objectif de sensibiliser le visiteur à la question du paysage tout autant qu’à l’activité viticole.

 

moaarchitecture_matiere-de-paysage_scenographie-paysagere

 

moaarchitecture_matiere-de-paysage_schema-projet

 

Le projet prend naissance dans la logique du paysage. Le mur de la restanque devient alors celui du projet afin que le bâtiment fasse corps avec le paysage et presque disparaisse. Seul un bâtiment vient se démarquer en se mettant en porte-à-faux sur le paysage afin de signifier le projet et de proposer un belvédère sur le Salagou.

 

moaarchitecture_matiere-de-paysage_coupe-terrain

 

moaarchitecture_matiere-de-paysage_perspective-exterieure

 

Le projet accueille un programme varié dont l’objectif est de pouvoir atteindre à la fois les touristes de la région et en même temps la population locale. Différentes activités sont proposées :  visite du lieu de production et du caveau, un lieu d’apprentissage d’oenologie et de cuisine, ainsi qu’un restaurant panoramique. Mais le projet possède également une maison d’hôte et des locaux pour accueillir le syndicat des vignerons du Salagou.

 

moaarchitecture_matiere-de-paysage_axonometrie

 

moaarchitecture_matiere-de-paysage_perspective-restaurant

 

Le projet cherche à travailler sur les ambiances et la question de la matière. Privilégiant la filière courte, il est construit à base de bois local et de pierres présentes sur site. Le travail sur le mélange des matériaux permet une intégration optimale dans le paysage tout en créant quelque chose de nouveau. Tourné sur le paysage les ouvertures en failles jouent sur une séquence des vues selon les déplacements dans l’espace. D’un côté il y a une confrontation à la matière accentuée par un shed lumineux, de l’autre un rapport au paysage à travers le bâtiment, permettant de briser les limites entre intérieur et extérieur.

 

moaarchitecture_matiere-de-paysage_coupe

 

Le travail bioclimatique semble essentiel car il contribue pleinement à l’ambiance du projet. Le double jour apporté par le shed permet un meilleur confort lumineux ainsi qu’une ventilation naturelle traversante. D’autre part, le mur en pierre offre une inertie non négligeable favorable à la thermique d’été comme celle d’hiver.

 

 

moaarchitecture_matiere-de-paysage_perspective-cave

 

La travail de la technique permet de mettre en place des systèmes constructibles viable pour la réalisation du projet. De la même façon, il offre une maitrise des détails qui vont dans le logique appliquée à l’ensemble du projet. Ainsi, le discours architectural est clair et permet d’avoir un bâtiment aux finitions maitrisées.

 

Présentation2

Copyright © 2018 øna-architecture.